Tout enfant né avec des atouts dangereux pour le village devra être abandonné à ses 16 ans dans la forêt, pendant son sommeil.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Perdue .. [ avec Joker Clown ] [TERMINER]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Perdue .. [ avec Joker Clown ]   Lun 1 Mar - 0:35

" Sang..... Sang ..... Tout est rouge.... la forêt entière est recouverte de sang.....Qu'a-t-il bien pu se passer ? ...Il fait nuit....Il fait froid....Il neige.... Un cri retentit derière moi.... Qui est ce ? .... Que se passe-t-il ? .. Je crois avoir reconnu cette voix....J'ai peur. Doucement, je me retournai, le hurlement venait de plus loins. Je m'aventurais alors stupidement à la traque de ce bruit étrange, écartant les feuilles, les buissons et les branches trop basses qui était sur mon passage, m'empechant d'avancer vers ce cauchemar. De grands yeux rouges m'observèrent à travers les brouissalles, ils étaient inquiétant mais je ne préférais pas m'arreter, je voulais savoir. Un autre cri resonna, celui d'un homme il semblerait, beaucoup plus proche cette fois, mais ma réaction fut étrange, au lieu de faire demis tours, comme l'aurait fait n'importe qu'elle personne censée et ayant un minimum de logique, je me mis à courire vers les hurlements de terreur. Je courrais à perdre haleine comme si ma vie en dependait, comme si j'étais traqué, je crus même que quelque chose me suivait réellement. Soudain j'apperçue des hommes tout de noir vetus... Japonais. Automatiquement je me baissais derrière les feuillages, ce n'est qu'à ce moment que je regrettai de ne pas avoir abandonnée mon idée lorsqu'il en était encore temps. J'esperais ne pas m'être fait repérée par ces hommes, j'essayais de contrôler ma respiration haletante en vain, pourtant ils ne semblaient pas m'entendre. Oui, des hommes, ils étaient sept ou huit, chacun portaient une arme blanche differente, couteau, hache, sabre, poignard. Toute ses armes avaient la lame rouge ? ... Oui, du sang frais dégoulinait de ses lames et gouttaient sur la neige devenue écarlate. Autour d'eux un homme était allongé, il ne bougeait plus, son corp était lui aussi couvert de sang. Il était ...oui, c'est le mot exact, mort. Il était mort. Je n'entendais pas son souffle ni ne voyait sa respiration sur sa poitrine. Je ne voyait pas non plus son visage, un des tueurs était devant celui-ci, mais lorsqu'il s'écarta, je vis le regard de l'homme au sol, ses yeux ouverts étaient impregnés d'une immence souffrance et d'une grande peur... Je connaissais cet homme ? Je crois oui, mais dans la pénombre il était difficile de le savoir, il n'empeche que je paniquais et croyant reconnaitre cet personne morte, un leger cris sortit d'entre mes lèvres. Leger, mais les assassins l'entendirent toutefois, ils s'approchaient.. Que devais-je faire ? Courir, oui c'est tout ce que je pouvais faire. Je me levais alors et partie le plus rapidement possible, ma vie en dépendait, je courais, vite, plus vite que jamais. J'avais peur. J'avais peur. J'avais peur. Toujours peur. Je ne voulais pas mourir. Pourtant j'entendais leurs pas rapides derrière moi ainsi que leur respirations, je pouvais presque sentir leur souffle chaud dans mon cou. J'accelerais Il acceleraient aussi. Au loin je cru voir une silhouette qui m'était familière. Keikoku ? Ce n'était donc pas lui ? Je redoublais d'effort pour le rejoindre, le prevenir.


- Ne restes pas là !


J'hurlais de toute mes forces, mais il ne semblait pas m'entendre, je recommencais, encore et encore. Plus je m'approchais, moins cette silhouette ressemblait à Keikoku. Je pus enfin remarquer quelque details sur cet personne. Tout d'abord il était grand, ensuite, il était habillé de noir, juste quelques élements étaient de couleurs vives, on n'aurait un peu dit un acoutrement de clown dans un circe.Puis, cet homme était roux, et sa main droite n'était faite que d'os. Enfin, lorsque je fus assez prete, je pus voir son sourire et son regard, tout deux chaleureux, amical, qu'il m'adressais. Je m'arretais alors devant lui et pronnonçais en un souffle.


- Joku-san ... vite ... ils vont ....


Il souriait toujours ne semblant pas se soucier de mon avertissement, il me coupa la parole de sa voix calme et melodieuse.


- Qui va quoi Seika ?


Je me retournais, les japonais n'était plus là, je repris alors mon souffle tranquillement sous le regard bienveillant du jongleur, attendant que mon coeur se calme. Lorsque je me sentis mieux, il caressa mon visage de sa main d'os, elle glissa lentement sur mon cou et s'arreta dessus. Soudainement, son regard si doux devint terrifiant, son visage pâle s'assombrit et ses lèvres s'élargirent dans un sourir cruel. Il était terrorisant. Je voulu reculer, m'enfuire, ce ne pouvait pas être Joker, pas lui. Pourtant si, c'était bien lui. Ses doigts osseux se ressèrerent brutalement sur mon cou, j'essayai de le suplier, il serrait de plus en plus, bientôt l'aire me manqua, j'allais sombrer dans un coma mortel.... "



***


Seika se reveilla en sursaut, elle était en sueur, elle passa sa main sur son visage, des larmes coulaient en silence.


* Se n'était qu'un cauchemar *


Elle resta ainsi, la main sur sa joue quelques secondes, puis rageusement, elle les essuya d'un revers de son bras. Elle voulu se lever mais un vertige l'en empecha, alors elle decida de rester quelques minute, le temps de se calmer. Elle obervait alors la pièce. Ou était-elle ? Elle ne connaissait pas du tout cet endroit, c'était une pièce très claire, très lumineuse. La jeune fille, elle, était assise sur un lit, parfaitement fait, au draps blancs, propres et soyeux, et deux oreillers grands plus deux petits en accords avec les couvertures étaient derrière elle. La fenètre, à gauche de l'adolescente, était large, des rideaux beiges était positionner sur les cotés de celle-ci de manière à laisser entrer le soleil. Deux petite table de nuit en bois massif était positionner chacune d'un coté du lit, comportant toute les deux une jolie lampe d'ambiance métalisée. Collé au mur opposé à celui où était mit le lit, un bureaux en bois massif également était là, parfaitement ranger, avec une petite chaise qui avait l'aire confortable ranger au dessous. A ses cotés, une grande allogène en metal, en concordance avec les lampes d'ambiance, avait été installé. Le sol était du parquée, bien ciré, et une descente de lit était au coté de la jeune fille.
Seika essaya de se lever mais elle était encore faible, elle avait soif, beaucoup trop soif. La tête lui tourna mais elle eut l'aire de s'en ficher, elle se leva, un point c'est tout. Il y avait deux portes dans la chambre. Certainement celle de la sortie, puis celle de la salle de bain, ne sachant pas où elle était, la jeune fille ne preferra pas sortir par la porte et ouvrit la porte fenêtre qui donnait sur un petit balcon, un vent froid vint lui chatouiller alors le visage, toutefois, elle n'hésita pas à mettre un pied nue à l'exterieur. Un pied nue ? Ou était-donc passer ses botes. L'adolescente se retourna, elles étaient posées l'une à coté de l'autre, au pied du lit, elle alla donc s'assoire pour les remettre lorsqu'elle entendit un leger bruit de parquet derrière elle.
Revenir en haut Aller en bas
Joker Clown
Admin
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 22
Localisation : En tout cas, évitez la mairie... Rares sont les jours où mon courage exemplaire décide de combattre les fauves de l'administration... *-*

:: Identity ::
Village: Hidden Village
Travail: Maire de Hidden City
Arme / Pouvoir: Une main-squelette ?

MessageSujet: Re: Perdue .. [ avec Joker Clown ] [TERMINER]   Lun 1 Mar - 2:11

[Note : Il est préférable que vous imaginiez les scène au début]

Pendant ce temps, Joker venait d'arriver à l'hôtel, les bras encombré de plusieurs sacs en carton. Qu'est-ce qui y avait dedans ? Je ne dirait rien de tout ça, mais je peux vous donner un indice, ce n'était surement pas pour lui. Il n'a pas dormit du tout, ce qui expliquait sa gueule de bois prononcer. De plus, dans l'hôtel, il n'y avait pas d'ascenseur... Enfin, si mais le réparateur avait un programme assez charger et n'avait pas le temps. Alors qu'il était plutôt dans l'embarra avec ses paquets, l'homme de l'accueil arriva lui parler... Pauvre de lui, il n'avait vraiment pas besoin de ça, surtout qu'il était à ça de tout faire tomber.

-Ca va comme tu peux, Joker ?

Joker regarda l'homme d'une tête désemparé... Il semble que, pour une fois depuis le début de l'histoire, il n'avait pas du tout envie de sourire. Il répondu au moins à la personne, d'une voix froide et traduisant une grande fatigue.

-Pour moi on va dire... Mais toi tu risque atterrir au cimetière...

L'homme ne chercha pas plus loin, et retourna à son travail. Même si il rigolait, il vallait mieux le laisser surtout si il n'a pas fermer l'oeil même si n'allait pas faire grand chose... Enfin, un type avec une main osseuse ce n'est pas vraiment rassurant. Il continua son trajet, bien qu'il zigzaguais à cause des sac en papiers qui ne voulaient pas rester tranquille. Mais le pire était à venir car voilà qu'il arriva vers la bête noir : les escaliers. Déjà qu'avec Seika, il devait y allez très doucement, déjà pour ne pas la réveiller mais aussi pour ne pas se ramasser et faire mal à l'endormie, alors avec des paquets qui devait être plus lourd... C'était un vrai challenge ! Malgré tout, il se décida à entamer le premier pas et déjà c'était très comique... Pour nous surtout ! Les sacs semblait très instables. Mais qu'est-ce qu'il y a donc dedans de si mouvementé ? Je peut vous dire un truc, c'est très mobile à cause de la pesanteur, pas parce que ça bouge de nature... Bref, il avait vraiment, mais vraiment du mal à monter malgré qu'il allait d'au premier étage. Des fois, il de faisait pas un assez grand ecart pour posé son pied, se qui faisait qu'il risquait à tout moment de tomber par terre comme un idiot. Ou alors, il mettait son pied trop haut et il eu un gros moment de vertige comme s'il faisait un pas dans le vide.


-*Et elle qui disait que j'ai de la chance...*

Cette phrase était accompagné d'un air déprimer. Il pouvait la faire après tout, personne ne daigait aider le pauvre jongleur dans sa galère... Et encore une dernière gaffe avant que cette épisode de l'escalier ne se termine, il fit encore une fois un pas dans le vide quand il vint enfin à l'étage. Maintenant, il ne restait plus qu'à aller à la chance de, vous aurez surement deviner, Seika. Et oui, il se met en galère rien que pour elle ! Je me permet de faire un petit hors sujet sous-dit en passant : prenez-en de la graine les gars ! Enfin, reprenons...
Le parquet qui était installer craquait un peu à chaque pas qu'il faisait. Cela lui rappela un peu ses films d'horreur américains où l'on entend le parquet craquer et, en ouvrant la porte, soit on tombait sur un tueur assoifé de sang soit sur un ami qu'on frappait à mort. Cette fois, il était dans le rôle de l'ami malchanceux, mais ayant tout de même espoir qu'il ne se fasse pas tuer dès la première seconde du film. Il était un peu à l'aveuglette, seul les coté était dégagé, là ou il regardait bien sure. Il regardait les numéros de chambre avec attention. Il arriva enfin au numéro de la chambre de Seika, le numéro seize. Les mains un peu encombrer, il frappa la porte avec le pied. Voyant que personne n'ouvrait, il recommença en disant une idiotie par la suite.


-Bonjour, c'est le room-service ! Je peux entrer s'il-vous-plait ?

Personne n'ouvrit... Il frappa plus fort et, à peine avait-il enlever le pied qu'un homme ouvrit, l'air très mécontent.

-C'est bientôt fini ce tapage ? J'aimerais bien dormir moi !

L'inconnu claqua la porte aussi sèchement que lorsqu'il ouvrit celle-ci. Pour ceux qui n'aurait pas encore compris, le numéro de chambre réel de celle-ci était le dix-neuf, dont le neuf avait perdu un clou et ainsi devenu le seize. Il aura pas eu de chance jusqu'au bout, le pauvre Joker... Il fut embarrassé d'avoir déranger une personne, mais en colère et jaloux contre lui. Il aurait aimer dormir, lui aussi mais il était assez idiot pour allez chercher des paquets pour l'adolescente. Donc, il arriva vers la vrai, la seule et l'unique chambre numéro seize ! Il refrappa à la porte, crosant les doigts pour ne pas se faire crier dessus à nouveau. Soulagement, même si ça à pris quelques minutes, ce fut la très chère Seika qui ouvrit. Elle fut surprise de se trouver fasse à un tas de sac volant devant elle...


-Enfin, un visage familier !

Il s'invita à entré seul, entendant la jeune fille brailler je ne sais quoi en japonais. Il posa tout ce qu'il avait dans les mains sur le lit.

-Même si tu n'a rien demander, tu m'en fait faire des choses...

Repensez aux épisodes précédent et vous comprendrez de quoi il parlait. Il allait vers le siège près du bureau pour enfin se vautrer dessus, laissant un grand et long soupir de joie... Il regarda ensuite la jeune fille, qui semblait quelques peu surprise et méfiante à nouveau. Après quelques minutes de silence, il prit la parole, prenant un ton moqueur et se grattant l'arrière de sa tête, tout en souriant.

-Si je te racontait ce qui m'est arriver en entrant à peine ici, tu serait surement morte de rire à l'heure qu'il est...

Puis il rit de lui-même. Voilà sa réaction après un grand moment de solitude. Il posa son regard enjoué vers la jeune fille quand il vit qu'elle était figé vers son cou. Elle devait avoir de nouveau soif, normal... Il lui pointa les sac de son pouce gauche, tenant déjà sa tête avec sa main droite. Me demandez pas comment il fait pour ne rien sentir, moi-même j'en sait rien.

-Je t'est pris de quoi t'occuper, te laver et te nourrir. Je n'ai pas été chez un styliste vu que je déjà ne connait pas ta taille de vêtement et que c'est frustrant pour la personne qui reçoit les vêtements qu'un autre à acheter... Surtout si c'est une personne du sexe opposé !

Il regarda à nouveau la jeune fille, toujours avec un sourire aimable.

_________________
"Certaines chose ne devraient jamais avoir eu lieu."


♪ My Theme ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niightmare.exsay.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Perdue .. [ avec Joker Clown ] [TERMINER]   Lun 1 Mar - 3:52


Lorsque Seika eut finit de mettre ses botes, le parquet cessa de craquer, elle se prepara à s'en aller mais elle sentit une odeur étrange, non loins de sa chambre. Elle voulu aller voir attirer par celle-ci, mais une voix resonna de l'autre coté du couloir. L'homme disait être le room service, pourtant elle croyait reconnaitre cette voix, elle lui donna même un mauvais préssentiment, elle cru étouffer. C'était la voix de celui qui avait voulu la tuer dans son rêve, comme si il était encore là, l'etranglant de sa main d'os, elle ne respirait plus. Elle paniquait même à la seule entente de cette voix. Peu de temps apres, une deuxième voix se fit entendre, envoyant petre le serviteur, Seika aurait bien rit mais elle était trop angoissée pour cela. Un porte claqua et le parquet se remit à grincer, plus les pas s'approchait plus Seika avait une impression d'éttoufement. Quand les pas s'arretèrent juste devant sa chambre, la jeune fille devina qu'elle ne pourrait pas echapper a cet personne. Effectivement, quelque secondes apres, un bruit sourd resonna sur la porte, elle inspira à fond, du moins, comme elle put, et alla ouvrir à l'invité surprise. Seika se retrouva alors face à un amat de sac tenant en équilibre, elle sursauta, ce qui eut le dont de lui rendre son souffle, cette voix si familère se fit alors entendre de derrière ces sacs.



-Enfin, un visage familier !



Sans même laisser le temps à Seika de se reculer, le Joker entra, la jeune fille, voyant les portes d'en face comporter des numeros ainsi que la sienne, elle se plaignit alors au rouquin dans sa langue maternelle.



- ° Qu'est ce que je fiche dans cet hotel ?!? C'est encore toi ca ! T'es vraiment plus qu'incons..°



L'adolescente ne finit pas sa phrase, mais le jongleur ne parlant pas sa langue ne s'en apperçut pas et comme si de rien n'était il alla poser son chargement sur le lit. Seika elle, se rendit alors compte de l'odeur, deux saveur mélanger. Tout d'abord, une envoutante qu'elle connaissait plus que bien, le clown était revenue. Ensuite une odeur, moins appetissante déjà mais donnant tout de même d'avantage soif à la vampiresse. Elle suivit alors le nouvel arrivant du regard il s'affala épuisé, sur le fauteuil blanc en face du bureau, ses lèvres bougeaient mais Seika n'entendit rien, elle était trop obnibuler par la douce odeur qui émanait de son sang, d'ailleurs elle n'entendait qu'une seule chose, le coeur du Joker battant à une allure régulière, bien qu'un peu rapide, laissant deviner à la pauvre assoifée la vitesse du ce liquide vital qui lui donnait tant envie. Ses yeux s'arrèterent sur le cou dénudé du jongleur, le faisait-il expret ? Cette fois elle en était sur, cet pauvre personne était suicidaire. Peut-etre valait-il mieux abréger ces souffrances, oui il le falait, elle ne pouvait pas laisser un tel gentleman dans un monde qui le faisait souffrir au point qu'il veule mourire, ce serait incorect puisqu'il l'avait aidé. Comme vous l'avez certainement deviner, Seika perdait les pédales, elle fit un pas en avant pour s'approcher du malheureux rouquin qui souriait joyeusement, alors qu'elle allait entamé son deuxieme pas, le jeune homme désigna les sacs qu'il avait rapporté. Cette fois, elle écouta ce qu'il disait, curieuse de savoir ce qu'il avait ammené.



-Je t'est pris de quoi t'occuper, te laver et te nourrir. Je n'ai pas été chez un styliste vu que je déjà ne connait pas ta taille de vêtement et que c'est frustrant pour la personne qui reçoit les vêtements qu'un autre à acheter... Surtout si c'est une personne du sexe opposé !



La vampiresse dévisagea l'invité, il avait posé sa tete sur ... sa main d'os. Cette main avec laquel il avait voulu l'etrangler. A nouveau, elle se souvint de son cauchemar, et perdit son souffle, elle porta sa main à son cou comme pour se liberer de cette mauvaise étreinte imaginaire. Malgrès sa pleine panique, son incapacité à respirer eut le dont de calmer les pulsions meurtrière de la demoiselle qui ne pouvait donc plus sentir l'odeur de ce sang. Les lèvres de Seika bougèrent, elle essayait de parler mais ne réussit pas, aucun son ne sortit de sa bouche. En réalité cela n'avait aucune importance qu'on puisse l'entendre ou non, elle avait juste essayer de prononcer ses mots comme quelqu'un qui se parlerait à lui même. " J'étouffe " voici la simple chose qu'elle avait voulu dire. Alors en quelque enjambées rapides, elle sortit sur le balcon, la porte-fenêtre toujours ouverte, l'aire libre lui fit un bien fou et elle put alors reprendre une respiration, oubliant sa terreur qui se trouvait toujours dans la chambre. Elle resta ainsi, à profiter du vent froid, pendant quelques minutes, puis son corp reclamant un peu de chaleur, elle dut se redoudre à retourner en enfer. Calme, elle pensa tout de même à retenir sa respiration avant de faire son apparition dans la chambre, elle alla alors s'assoire sur le lit, là où il restait un peu de place, une jambe croisé en tailleurs et la deuxième pendante dans le vide. Elle demanda alors, d'une voix sèche et peu acceuillante, évitant un maximum de regarder Joker.


- Qu'est ce que c'est que tout ça ? Et puis qu'est ce que tu fou içi ?



Seika, regard sevère et sourcils froncés, s'efforcait à ne regarder que les sacs, sans y toucher cependant.


Dernière édition par Seika Dokyou le Lun 1 Mar - 5:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Joker Clown
Admin
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 22
Localisation : En tout cas, évitez la mairie... Rares sont les jours où mon courage exemplaire décide de combattre les fauves de l'administration... *-*

:: Identity ::
Village: Hidden Village
Travail: Maire de Hidden City
Arme / Pouvoir: Une main-squelette ?

MessageSujet: Re: Perdue .. [ avec Joker Clown ] [TERMINER]   Lun 1 Mar - 5:24

La vampiresse regarda la main de Joker avec un sentiment de panique qui se lisait sur son visage à des kilomètres à la ronde. Elle porta sa main à son cou comme si quelques chose, ou quelqu'un, l'étranglais. L'anglais, la voyant se débattre d'un tueur fantôme, se leva aussi vite qu'il s'était assis, cachant sa main osseuse derrière son dos. Son visage signifiait sa peur et sa surprise, son sourire s'était dissipé. Il voulait parler, mais il ne bougea pas d'un millimètre comme complètement pétrifié. Il vit les lèvres de Seika bouger, elle semblait dans une détresse imaginaire qu'elle semblait vivre à l'instant même. Il n'arrivait toujours pas à bouger, comme si un autre lui qu'il ne voyait pas le retenais. Il ne la vit même pas sortir vers le balcon... La seul chose qu'il voyait en boucle était ce visage demandant à l'aide et le sentiment de panique que Seika à eu lorsqu'elle vit sa main décharné, pourtant connue de sa personne. Qu'avait-elle d'un coup ? Pourquoi a-t-elle réagit ainsi ? Qu'est-ce qui a fait que l'adolescente, qui semblait avoir confiance en lui précédemment, ressente une telle crainte soudainement ? Il se rassit d'un coup, l'air complètement désemparé, mais pas la même que lors des épisodes comique qu'il eu a subir précédemment... En lui, il revoyais les épisodes tristes d'un enfant lui ressemblant dans les moindres détails : cheveux roux, peau plus ou moins blanche, yeux bleus et, bien entendu, une main droite démuni de peau. Cet enfant tenait un petit ballon blanc, il courrait en direction d'une bande d'enfant en souriant gaiement. Mais ce petit groupe ne tardait pas à s'enfuir, en criant et en appelant leur parents à l'aide, puis les maitres d'écoles s'agglutinait près de lui. Ils ne venait pas le réconforté, mais le critiquer de tout les noms : "déchet", "monstruosité de la nature", "sale petit démon rouge"... Il y en avait pour tout les goûts, de toute les couleurs et de toute les sauces. Après ce petit moment de remémoration, il revint un peu à lui. Il tenais cette main immonde qu'il avait hériter dès la naissance, fermement mais sans la briser tout autant entre ses doigts envelopper de chair. Ses yeux semblait retenir des larmes de tristesse, ses lèvres frémissaient... Puis il entendit les pas de Seika qui semblait revenir du balcon. Il tourna la tête vers sa direction, la voyant qui n'adressait aucun regard au clown. Il en fit blesser, lui qui pensait avoir rencontrer une personne qui l'apprécierait à sa juste valeur, il eu tord... Comme souvent... Elle s'assit sur le lit encombré des sacs de provisions qu'avait acheter exprès Joker pour elle, les fixant sans le moins du monde y toucher. Il la regarda néanmoins avec un regard plein de mélancolie. Puis, elle fini par parler.

- Qu'est ce que c'est que tout ça ? Et puis qu'est ce que fou içi ?

Cela semblait pourtant évident a première vue. C'était des sacs de nourriture et autre qu'il avait acheter avec son argent, qu'il a transporté jusqu'ici pour les lui donner. Il voulait le lui dire ainsi, mais il eu peur que cela fasse trop agressif devant elle qui semblait sur ses gardes, ne cherchant pas à fixer son regard à nouveau. Il se releva de la chaise de bureau, dos à Seika qui ne le regarda pas une fois.

-Qu'est-ce que c'est que tout ça ?... Tu n'as qu'a te dire que c'est un présent adresser à ta personne... Et qu'est-ce que je fiche ici ?...

Un silence retendit alors qu'il allait répondre à cette dernière question. Sa voix était tremblante, sa gorge noué et ses mains en poing. Quelques larmes vinrent à couler sur son visage blême. Il baissa la tête avant de continuer...

-Qu'est-ce que je fout ici ?... Je n'en sais rien... Je ne peut vraiment pas te répondre...

Un nouveau silence, moins loin, fit son apparition dans la chambre. Il mit sa mèche sur son oreille, laissant apparaitre le dessin d'une larme noir assez imposante, relié directement de son oeil gauche. Il se retourna alors, faisant un sourire idiot malgré des larmes qui coulait encore. C'était un mélange de joie, de rire avec la tristesse et la solitude. Enfin il dit une dernière phrase.

-Mais après tout, on s'en tape puisque je ne suis qu'un simple petit déchet sans importance !

Il souriait comme si cette phrase était drôle comme une blague. Il se retourna de nouveau en entamant une phrase.

-Bon, c'est pas tout ça mais...

Il voulait continuer sur une ânerie de mauvais goût, mais il entendit le parquet craquer. Seika semblait s'être relever de son lit. Il avait encore fait une gourde en disant ça surement... Mais il y a autre chose...

-Laisse-moi deviner... Soit tu n'arrive plus à rester en apnée, soit tu va me giflé comme je ne sais quoi, non ?

Il avait très bien deviner son apnée quand il la vit rentrer et s'assoir. Sa voix semblait étouffer, son corps ne bougeait pas assez pour faire remarquer une quelconque respiration. Tout en gardant sa main osseuse cacher, il se mit de trois-quart, fixant a jeune fille d'un regard attentif, le sourire encore présent.

_________________
"Certaines chose ne devraient jamais avoir eu lieu."


♪ My Theme ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niightmare.exsay.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Perdue .. [ avec Joker Clown ] [TERMINER]   Lun 1 Mar - 7:52


Seika entendit le jongleur se relever, allait-il partir ? Cela aurait mieux valut oui, sa simple présence, angoissait la jeune fille qui vivait encore dans son cauchemar, c'est pour cela d'ailleurs qu'elle ne le regarda pas. Pourtant le plancher ne craqua pas plus que ça, que pouvait-il bien faire ? Sa voix resonna alors dans le coeur de la demoiselle, il repondait simplement à sa première question, reponse qui n'était pas au gout de celle-ci, " un présent adresser à sa personne " ? Cela ne disait pas pour autant ce que c'était, de plus, c'était ridicule de lui offrir quoique se soit, elle n'en valait pas la peine. Avant qu'il ne reponde à la deuxième question, un long silence s'imposa, Seika essayait de deviner les geste de l'homme, elle aurait voulut l'observer mais, elle craignait de lui montrer une nouvelle fois ce spectacle dégradant, elle préfera se retenir. Il repondit, du moins répondit entre guillement, à sa deuxième questions d'une voix tremblante et basse, il ne savait pas pourquoi il était là ? pourquoi il venait ? Seika ne comprenait décidement rien à la logique de ce personnage. Alors sans même sans rendre compte, elle releva le visage vers lui mais elle ne s'attendait pas à ce qu'elle vit, le jeune homme lui tourner le dos, il était assez loins d'elle, cela boulversa la jeune fille, il ne l'avait pas habituer comme ça, au contraire. Elle le regarda de haut en bas, il semblait mal, et ses poings étaient serrés, on aurait dit qu'il y avait une tension entre les deux protagonistes, une tension que Seika ne souhaitait aucunement. Lorsque le clown se retourna enfin, il avait toujours son sourire dont il ne semblait ne jamais se séparer, pourtant quelque chose avait changé chez ce personnage. Tout d'abord sa frange, si on peut l'appeller ainsi, il l'avait uniquement mise dérière son oreille, mais ce simple geste changeait tout le visage de l'homme, surtout que dérière cette mèche était caché un maquillage, pourtant pas très discret, une larme, plutot imposante, rejoingnant son oeil gauche. Seika fut surprise, car elle aussi possédait cette larme, sauf que la sienne était plus petite, était sous son oeil droit, et surtout ce n'était pas qu'un maquillage, cette larme était une tâche de naissance, comme si son destin était cousu d'avance, était-elle condamner à souffrir et à pleurer pour le restant de ses jours ? Peut-être bien, mais à ce moment, ceci n'était pas important, ce qui l'était réelement, c'était ce Joker, car même si cette nouvelle façon d'arranger ces cheveux le changeait enormenent, quelque chose de beaucoup plus cognant était inscrit sur son visage. Des larmes, pas des larmes de maquillages, des vraies, coulant sur son visage souriant. Seika n'y cru pas tout de suite. elle se frotta delicatement les yeux et le devisagea à nouveau, effectivement, il pleurait. la phrase qu'il prononça frappa la jeune fille en plein coeur, la laissant abasourdie.



- Mais après tout, on s'en tape puisque je ne suis qu'un simple petit déchet sans importance !



Un petit déchet sans importance ? D'où lui était encore venu cette idée, non, pas d'où, mais de qui, elle le ressentait, elle le savait, cette idée là n'était pas de lui, quelqu'un lui avait forcé à y croire simplement, elle ferma les yeux et serra ses dents, si bien qu'une de ses canines trop devoloppée se cassa, mais Seika ne s'en rendit pas compte, comment pouvait-on être aussi cruel avec un homme comme Joker, la jeune fille était de plus certaine que ce jongleur n'en voulait même pas au personne lui ayant fait du mal, elle n'imaginait que trop bien ce qu'il aurait dit si elle lui avait demandé, " Je ne peux leur en vouloir d'avoir peur de.....ma difference.... cette chose est, il faut l'avouer, répugnante " et il aurait detourner le regard se cachant derrière un sourire amical, un faux sourire dont il ne voulait pas réelement faire. Elle se leva alors, lorsque son pied toucha le sol, le plancher craqua à nouveau, si elle n'avait pas eu une autre idée en tête, elle se serait certainement ennervé contre ce sol si bruyant. Au moment ou son autre pied vint rejoindre le premier, la douce voix du rouquin resonna à nouveau.



- Laisses-moi deviner... Soit tu n'arrives plus à rester en apnée, soit tu vas me gifler comme je ne sais quoi, non ?



La jeune fille ne dit rien, ne pensa rien, juste, elle s'approcha gracieusement vers ce geant. Et comme il l'avait prédit, sa main se leva et partit brutalement s'ecraser contre la joue humide du clown. Cela parrut certainement comique car la difference de taille était tout de même flagrante, pourtant son visage était inexpressif, et sa voix fut si douce et reconfortante.



- Ca, c'était juste pour avoir imaginé que je te frapperais, tu te serais tut je ne l'aurais pas fait... du moins ca ne faisait pas partit de mes priorités.



Ensuite, son bras droit se tendit delicatement vers le visage de Joker, le même bras que celui qui s'était abattu sur celui-ci, mais son geste fut nettement plus doux, d'un revers de main elle essuya les larmes du rouquin, s'attardant sur la joue endolorie, ces gestes étaient d'une delicatesse indescriptible, ressemblant un peu à la délicatesse maternelle qu'une mère porte à son enfant, enfin, cette image également parraissait ridicule. Son regard était s'emplie de tendresse, ainsi que sa voix lorqu'elle continua.


- Je n'aime pas tes larmes tu sais. C'est étrange. Tu es vraiment... different des autres personnes, et pas dans le sens où tu l'utilises toi. Ne m'en veux pas si je retiens ma respiration en ta présence ou si mes réactions sont bisares, que j'évite soudainement de te regarder, c'est juste le résultat d'une imagination un peu trop débordante...



Elle baissa les yeux un instant, confuse, des rougeurs apparurent sur ses joues. Seika retira alors ses mains du visage du jongleur pour prendre la main que dissimulait celui-ci. Elle le regarda à nouveau et continua son monologue.


-
Ne t'en veux pas à toi non plus, ce n'ai aucunement ta faute, et cesse de dissimuler cette main s'il te plait, acceptes ce que tu es.... Autre chose, ne t'avise plus de te qualifier de " petit déchet sans importance".


Ses derniers mots furent plus menaçant subitement, et le regard de Seika se fit legerement plus noir. Elle poursuivit.



- Tu n'es pas ce que tu dis être, tu as tout de même créer cette ville à toi seul, et ainsi donné refuge à enormement de gens, certainement sauvé beaucoup de vie aussi... Pas comme moi ..



La jeune fille ne croyais pas si bien dire, en fait, elle n'était pas encore au courant du but premier de cette ville, elle n'était pas non plus au courant de la lois qui pesait sur les deux villages, pour elle, c'était simplement qu'un village en pleine forêt ne pouvait que sauver des personne, perdus après une simple ballade par exemple. Elle lacha alors la main squelittique de Joker et se dirigea vers les sacs. Elle regarda alors à l'interieur ce qu'il contenait, pas pur politesse, lorsqu'elle vit la nouriture, elle ne put s'empecher de se lecher la lèvre superieur, cependant, elle se refusait à gouter, elle avait horreur de ça, manger en présence de quelqu'un d'autre, surtout si ce quelqu'un d'autre ne mangeait pas lui même. Par contre, elle prit les affaires de toillettes que lui avait apporté le jeune homme, une bonne douche lui ferait le plus grand bien apres cette nuit passé dans la forêt. Elle partit alors en direction de la salle de bain, mais en posant sa main sur la poignet elle s'arretta pour dire une dernière chose au jongleur qui ne la quittait pas des yeux.



- Je te conseil juste de pousser ces sacs au sol et de te reposer le temps que j'aille me laver, tu as l'air extenuer.



En effet, les cernes du clown était très pronnoncé et ses traits étaits moins energique que durant la nuit. Elle ajouta alors, changeant une nouvelle fois de language, car elle n'avait pas encore cette facilité à avouer ses sentiments, ce qu'elle venait de faire et ce qu'elle allait faire était déjà un exploit.



- ° Je sais pas trop pourquoi, mais je dois bien l'avouer.... je t'aime bien Joku-san....°
Revenir en haut Aller en bas
Joker Clown
Admin
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 22
Localisation : En tout cas, évitez la mairie... Rares sont les jours où mon courage exemplaire décide de combattre les fauves de l'administration... *-*

:: Identity ::
Village: Hidden Village
Travail: Maire de Hidden City
Arme / Pouvoir: Une main-squelette ?

MessageSujet: Re: Perdue .. [ avec Joker Clown ] [TERMINER]   Lun 1 Mar - 16:57

Seika vint s'approcher de lui, une main prenant son élan pour enfin claquer sa joue, effaçant un peu la larme qu'il avait sur sa joue. Sa tête fit un tour complet, sens imagé bien sure, sas joue semblait plus rouge mais son expression était neutre, sans émotion. Après tout, il l'avait supposer donc cela ne le surprenait pas le moins du monde. Néanmoins, il entendit la phrase de la jeune fille : elle avait agit ainsi car il l'avait supposé. S'il s'était tut, elle ne l'aurait pas fait ? Il sourit bêtement, la tête restant dans sa position, sans bouger d'un centimètre. La jeune fille leva son bras droit. Encore une autre claque ? Non, elle essuyais les joues encore humide du jeune homme qui tourna la tête en sa direction. Il vit Seika et son regard, mais pas un regard plein de rage, un regard doux qui le surpris. On ne daignait jamais lui adresser un regard, sauf pour des mauvaises blagues ou pour un problème administratif. Cela lui fit étrange qu'on lui adresse ce regard qu'il semblait apprécier. Elle prit à nouveau la parole, parole qui semblait incompréhensible pour le jongleur. Les gens l'avait fait souffrir, il l'avait tant verser de larmes jusqu'à qu'une fois il en pleure même du sang, ses sales types en riait et là, d'un coup, une personne qu'il ne connait que depuis une nuit vient lui avouer qu'elle n'aimait pas ça. Elle rajouta également qu'il semblait différent des autres personnes, mais aucunement dans le sens qu'il connaissait. Il baissa la tête sur le coté, semblant ne pas croire à tout ça. C'est vrai, lorsqu'elle à vu sa main droite elle à paniquer ! Ce n'était pas logique. Elle rajouta justement la raison de ce comportement étrange et soudain... Son imagination ? Qu'avait-t-elle imaginer ou rêver ? Son expression était partager entre la joie, la gêne et la déception, un sourire cryspé et sourcil froncé. Elle aussi baissa les yeux après cette phrase, elle enleva même ses mains... Puis, son bras droit fut attirer, elle l'avait pris cette main dont il n'avait que de la rancœur. Elle lui disait d'accepter ce qu'il était, un homme possédant une main osseuse. "Autre chose, ne t'avise plus de te qualifier de " petit déchet sans importance" ". Facile à dire quand tu à été nommer ainsi jusqu'à tes seizes ans, sans que les gens ne connaissent son véritable nom. Son regard se fit plus menaçant ainsi que sa voix lorsqu'elle reprit la parole, insinuant qu'il devrait avoir au moins un minimum de fierté. C'est vrai... Il pourrait en avoir un peu... Elle semblait peu au courante, mais elle connaissait déjà l'un des buts du village. Si elle savait à quel point cet histoire est triste, elle serait encore plus impressionner de l'engajement du jeune homme. Elle retira son emprise de la main droite de Joker, avant de se diriger vers les sacs et leurs contenus. Elle s'abstenue de prendre un quelconque aliments, par politesse surement, mais néanmoins déballa le nécéssaire pour se laver avant de se diriger vers la salle de bain. Il ne la quitta pas du regard, scrutant ses moindres gestes. Avant d'ouvrir la porte, elle conseilla au clown de se reposé. Il fit un sourire, mais en vérité, il avait envie de se jetter sur le lit en cria victoire. Pourquoi ? Le monsieur qu'il avait déranger, vous vous souvenez ? Il voulait faire ça rien que pour l'embêter, ce malautru ! Il s'en serait donner à coeur joie, mais restons calme. Elle dit autre chose, cette fois dans sa langue, dont Joker ne compris que son surnom. Cela devait le conserné, mais il n'allait pas chercher loin. Puis elle entra dans la salle de bain, fermant à clé l'axet.
L'anglais, fatiguer, ne tarda pas à poser les sacs au sol pour dégager le lit et s'il allonger. Il enleva bien entendu sa veste et un sac qui contenais des balles servant à jongler ainsi que des cartes à jouer. C'était ses loisirs quand il réfléchissait ou se souvenait de quelques choses car, étant concentré sur les balles un minimum, il ne devait pas voir trop flou et donc ne pleurais pas, même si son expression semblait traduire un peu ses tristesses ou ses casses-têtes. Il était sur le dos, les mains jointes sur le ventre, regardant le plafond d'un regard vide. Il sourit, accompagné d'un rire.


-Toi aussi, tu l'est autant... Et pas dans le sens que tu est une sorte de vampire...

Il ferma ses yeux un peu rouge, lâchant au passage un petit soupir. Il entendit le bruit de l'eau couler dans la salle d'à coté, bruit plutôt relaxant. Il s'endormit petit à petit, bercé par ce bruit.

_________________
"Certaines chose ne devraient jamais avoir eu lieu."


♪ My Theme ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niightmare.exsay.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Perdue .. [ avec Joker Clown ] [TERMINER]   Lun 1 Mar - 19:45


Sur ces derniers mots, Seika pénétra dans la salle de bain et put enfin respirer à son aise, il y faisait froid, les murs, le sol, tout était en carrelage, et n'arrangeant rien, la fenêtre était ouverte, elle referma la porte derrière elle et tira le loquet. Premièrement, fermer cette fichu fenêtre. Elle s'approcha lentement vers l'auteur de ce froid glaciale tout en faisant attention à ne pas glisser bêtement, une fois la fenêtre fermer, Seika entendue du bruit dans la chambre d'à coté, le parquet grinçait à nouveau, des sacs en carton bougeaient, puis le sol finit son vacarme, le Joker avait-il écouté son conseil ? Certainement oui, en tout cas il n'était pas partit puisque sa voix retentit jusqu'au oreilles délicates de la jeune fille,



- Toi aussi, tu l'es autant.... Et pas dans le sens que tu es une sorte de vampire...



L'intéréssée ne pu retenir un sourire, son sourire n'était pas pour autant attendri, au contraire, il était moqueur, si le jongleur savait ce qu'elle était vraiment, il serrait surprit. Repensant à tout ceci, son regard devint terrifiant, son visage pâle s'assombrit et ses lèvres s'élargirent d'avantage dans un sourir cruel. Hein ? Cette expression tyrannique s'affaça aussi vite qu'elle apparut, son cauchemar venait de continuer éveillé, ce clown terrifiant qui essayait de l'étrangler ne l'était pas réelement, son visage se transforma peu à peu, ses cheveux poussèrent en blanchissant. C'était elle ? Seika se baffa brusquement et secoua violement la tête, oui c'était possible, que ce soit elle même, c'était la vraie Seika qui essayait d'étrangler la Seika innocente et fragile. Elle s'asseya sur le bord de la baignoire et fit couler l'eau en même temps que ses larmes. Elle était un monstre, un simple numeros,


- * je ne devrais pas exister *


Voici la phrase qu'elle se repettait sans cesse, à s'en torturer l'esprit, plus elle le pensait plus elle y croyait. A nouveau elle essuya rageusement ses larmes, ce n'était pas le moment de continuer ses enfantillages. Elle se redressa alors, baissa la fermeture éclaire dans son dos, avec quelques difficulté neanmoins. Les vetements tombèrent au sol délicatement, Seika retira les quelques tissues qui couvraient encore son corp et ferma le rideaux de la douche apres avoir enjambé gracieusement la baignoire. Elle laissa l'eau brulante ruisseler le long de son corps, profittant de la chaleur ambiante. La jeune fille passa ses cheveux sous ce fluide si agréable, baissant la tête en arrière de plus en plus jusqu'a ce que l'eau coule sur son visage. Cette sensation était si confortable, elle aurait voulu rester ainsi toute sa vie, oubliant le reste, il n'y avait plus qu'elle et un confort incommensurable, mais bientôt elle dut resortir de ce cocon, non sans avoir utilisé les produits rapporter par l'endormit dans la chambre d'à coté. Endormi, elle le savait, elle pouvait entre son souffle regulier et calme dans ce silence opressant. La jeune fille dut alors remettre ses vetements sale qu'elle avait quand même essuyer de la terre, se promettant d'aller en chercher d'autre dans l'après-mdi. Après avoir ranger un minumum la pièce, elle en ressortit, les cheveux trempée, tout en prenant la précaution de retenir un enième fois sa respriration.
Le jongleur était bien endormit, sur le lit, son corp un peu grand et raide dépassant presque du lit raide, ses mains étaient posées sur son ventre, les doigts enlacés. Ses lèvres entre-ouverte emprisonait puis relachait l'air de manière regulière, il semblait apaisée, au moins il ne devait pas vivre le même calvaire qu'elle lors de son sommeil. Seika fut fière d'elle d'avoir pensée à retenir son souffle, il semblait si vulnérable à ce moment là, il n'aurait rien put faire si elle l'avait attaqué et serait mort dans son sommeil. Seika secoua la tête dans un geste de refut total, elle ne voulait pas penser à ça. Tout en faisant des pas leger et le plus grand possible pour ne pas éveiller Joker, elle se dirigea vers les sac au sol. S'en était trop, elle pouvait encore se contenir de manger mais c'était mettre la vie de l'endormi en danger en voulant garder une fierté ridicule, elle prit alors un bout de viande cru qui était au fon d'un des nombreux sac elle tomba alors sur une petite fiole contenant un liquide rouge, du sang ? Elle n'osa sentir savoir si c'était bien celui du rouquin mais elle n'en douta pas une seule seconte lorsqu'elle vit une légère coupure déjà cicatrisé sur le bras de celui-ci. Elle posa alors la fiole sur la table de chevet, attrapa deux pommes bien rouges dans le sac et vint pret de Joker, elle n'aimait pas ses larmes, elle l'avait dit, si bien qu'elle retira la mèche de derrière l'oreille du clown pour dissimuler son maquillage à moitier effacé. L'adolescente contourna alors le lit et alla s'asseoire dessus au coté du Joker. Une jambe gauche en tailleurs une autre continuant l'alignement de son corp mais plié pour retenir son coude droit, coude qui était relier à la main qui tenait fermement la viande dans laquel Seika plantait ses crocs et arrachait des morceau avant de les avaler, pratiquement tout rond. Son autre bras lui, était simplement posé sur la jambe croisé, jouant avec un des deux fruit précédement prit, elle la lançait, la rattrapait, la relançait, ainsi de suite, elle ne semblait pas faire attention, comme si ce n'était qu'un reflexe, elle ne regardait même pas la pomme, juste, elle observait le visage calme de l'expert en jonglerie. Une fois installée, la jeune fille attendit patiement le reveille du clown, c'est une fois sa viande engloutit qu'elle croqua dans l'autre pomme, celle avec laquel elle ne jouait pas, et comme si ce geste était relier au jeune homme, les traits du Joker se durcirent et ses paupière se soulevèrent lentement.
Revenir en haut Aller en bas
Joker Clown
Admin
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 22
Localisation : En tout cas, évitez la mairie... Rares sont les jours où mon courage exemplaire décide de combattre les fauves de l'administration... *-*

:: Identity ::
Village: Hidden Village
Travail: Maire de Hidden City
Arme / Pouvoir: Une main-squelette ?

MessageSujet: Re: Perdue .. [ avec Joker Clown ] [TERMINER]   Lun 1 Mar - 21:54

Lorsqu'il se réveilla, il avait entre guillemet oublier sa rencontre avec Seika, pensant que ce n'était qu'un rêve, rêve très réel. En ouvrant les yeux, il fut aveugler par la blancheur du plafond qui lui fit mal aux yeux. Ce n'est vraiment agréable d'être éblouis par une couleur aussi clair. Cachant son regard avec son bras, il grommela un peu.

-Arg... Méchant plafond... Laisse-moi dormir en paix... Vilain trop clair...

Il racontait des imbécilités, comme à son habitude... Il fit un demi-tour, étant face à la table de chevet où était poser une fiole. Quand il la vit, il fit un leger sursaut en se redressant en express. Il la prit dans sa main d'os et le contenpla. Il se souvint, enfin supposait, qu'il avait fait une petite entaille sur son bras pour le collecter. Il regarda également celui-ci où la cicatrice était bien présente, et bien réel. Il regarda sa main de sang également où la marques des crocs de Seika était là également. Il du l'admettre qu'il n'avait guère rêver. Il tourna la tête, curieux, et vit la jeune fille, dont les cheveux blancs était trempés, le regarder un peu bizarrement. Elle semblait un peu démoraliser de l'attitude du jeune homme qui faisait une tête horrible qui traduisait sa gêne. Il s'était vraiment ridiculiser. Il posa le flacon rouge sur le lit et se leva très vite. Il voulu parler, mais il y eu comme un blanc... Ca ne s'arrangeai vraiment pas, et un épisode allait surement refaire son apparition. Ses main était positionner devant lui, comme si il se préparais à se proteger de quelques choses. Il fit quelques pas en arrière, mais se pris les pied dans sa veste, ne me demandez pas ce qu'elle faisait là, et tomba en arrière. Il aurait mieux fait de rester coucher, on pouvait le dire maintenant. Il regarda ses pieds qui s'était emmelé dans la veste, qui ressemblait plus à une cape soit-dit en passant, d'un air complètement désabusé...


-C'est pas mon jour de chance aujourd'hui...

Il lancait cette phrase comme si rien n'était, et il en ria au larmes. Qu'es-ce qu'il y a de drôle à se vautrer par terre et avoir la honte de sa vie devant une personne que l'on ne connait que depuis une nuit ? Rien, mais pour lui si. Il défit néanmoins l'emprise de son vêtements de ses pieds, puis se releva. Il vit qu'un sac était ouvert, un sac contenant la nourriture et le flacon. Puis constata que la jeune fille avait une pomme qui était croqué, dessinant l'empreinte de ses crocs. Il croisa les bras en se penchant un peu, sourire bienveillant au lèvre et regard autoritaire donnant un mélange plutôt marrant.

-Je savait que ça allait servir un moment ou à un autre.

Il fit passer un petit rire étouffé en passant. Il se remit droit, et se dirigea vers son petit sac qu'il saisit.

-Je vais éviter de laisser trainer mes affaire, d'accord ?

Il adressa un sourire à la jeune fille, qui semblait un peu rassasié. Il prit sa veste qu'il mit sur lui. Voulais-t-il partir ? Non, au contraire, il la mettait juste parce qu'il avait un peu froid. Il vint s'asseoir de nouveau sur le lit, son petit sac dans les mains. Il semblait du moins hésitant à prendre soit les cartes, soit les balles pour juste s'occuper les mains. Il entendit Seika parler un peu.


[note : Avec moi, il a que des galères ! xD]

_________________
"Certaines chose ne devraient jamais avoir eu lieu."


♪ My Theme ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niightmare.exsay.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Perdue .. [ avec Joker Clown ] [TERMINER]   Mar 2 Mar - 1:06


Hein ? Méchand plafond ? .. Vilain trop claire ? .... Seika ne revait pas, lorsque le jongleur se reveilla, agacé, il s'ennerva tout seul, contre le plafond ?... Toujours aussi étrange décidement. Elle le regardait se retourner dans le lit, allait-il se rendormir ? Après tout il n'avait pas dormit très longtemps, la jeune fille se décida à se lever pour couvrir l'homme d'une couverture qui se trouvait au bout du lit, mais avant même qu'elle est pu bouger, il se redressa brutalement et prit la fiole de sang dans sa main. Il semblait se souvenir de quelque chose, mais quoi ? Avait-il déjà oublier sa rencontre avec la jeune fille ? Aparement oui, et comme pour en être certain que ce n'était pas un rêve, il verifia sa cicatrice sur sa main, et celle de son bras. Puis, d'une drole de façon il tourna enfin la tête vers la demoiselle. Demoiselle qui d'ailleurs était soulagée de pouvoir respirer en présence de l'homme sans qu'il y ai un risque pour lui, enfin, il y avait toujours un risque lorsqu'elle était là. Subitement, Joker se leva comme effrayé, il mit ses mains devant lui, se preparant à se faire attaquer peut-etre et fit quelques pas en arrière. Seika voulu le prévénir mais trop tard, le jeune homme s'était étalé au sol dans un bouquant infernal, en se melangeant les pieds dans sa veste qu'il avait laisser par terre. Il semblait blasé, et comme pour confirmer cela il parla d'une voix pas très assuré.



- C'est pas mon jour de chance, aujourd'hui.



Seika, elle aussi blasé, mit sa main dans son visage laissant tomber la pomme avec laquel elle " jonglait " entre guillement, tout ca pour cacher le coin de ses lèvres qui frémit. Après un petit silence, le rire du Joker explosa, fort , imposant, et telement joyeux. Cela surprit tout d'abord la jeune fille, mais très vite, un leger rire vint rejoindre celui du malchanceux, mais il était très faible, inaudible à coté de celui du géant tombé, et elle s'en voyait ravie. Puis, tranquilement, le rire assourdissant se dissipa, le Joker se releva et regarda tranquillement le sac ouvert ou l'adolenscente, qui avait reprit sa position initial et "jonglait" de nouveau avec le fruit, avait recuperer un peu de nourriture, il sembla satisfait et se pencha vers elle, le bras croiser, il fronca les sourcil et fit son sourire en coin. Cela aurait dut plutot être comique, mais il était trop ressemblant au visage qu'elle avait découvert dans son rêve. Et beaucoup trop réel, elle s'imobilisa, gardant la pomme dans sa main, mais fort heureusement, le clown ne sembla pas s'en rendre compte, il laissa echaper quelque mot que Seika n'écoutais pas et alla ramasser sa veste qu'il enfila aussitôt. La demoiselle était perdue dans ses pensée, allait-elle encore paniquer. Elle retenait sa respiration, par reflexe. Elle ne fit pas attention à ce que le jongleur fit, sinon elle aurait penser qu'il comptait s'en aller et aurait certainement essayer de le retenir. Ce visage si angoissant appeurait notre vampiresse, pourant lorsque la source de cette panique revint auprès d'elle, affichant à nouveau son sourire chaleureux et son regard enjoué, elle soupira d'aise et se détendit. Elle le regarda sortir ses cartes et ses balles, il semblait hésitant. Seika dit alors quelques mot.



- Je ne te croyais pas si maladroit, sincèrement.



Ses lèvres fremir legerement, puis son menton se deforma doucement et comme si elle faisait partie d'un simple film sur lequel on venait de mettre lecture,l'adolescente ria à son tour au eclat, elle ria comme elle n'avait encore jamais rit, ce n'était pas très dificile cependant, elle n'avait jamais vraiment rit. Heureusement, son rire n'était pas aussi puissant que son compagnon, il était plus mélodieux, plus gracieux, et il garder toujours un peu de retenu. Elle manqua alors de tomber à son tour mais se retint avec le bord du lit, elle essuya une unique larme d'un leger revers du main gracieux, lorsqu'elle fut calmer, elle lança la pomme avec laquelle elle jouait au rouquin qui la rattrapa instantanément.



-Tiens, ca te feras du bien.



Elle croqua dans la sienne, sourire au lèvre. pourtant, elle sentit quelque chose d'étrange sur sa dentition, elle y passa le doigt. Effectivement, sa canine droite était cassé en deux de tout à l'heure, elle soupira désabusée, quand est ce qu'elle avait bien pu se faire ca encore ? Elle commencait à avoir l'habitude, ca lui arrivait très souvent ces temps ci, pourtant, cela l'ennuyer toujours autant. Elle préféra ne pas s'en soucier d'avantage et observa les balles de couleurs du jongleur tel un enfant devant un magasin de jouer. Hésitante, Seika approcha la main et saisit l'une d'entre elle, la verte, elle la souleva pour la mettre à la lumière du jour. D'une voix enfantine, elle parla de nouveaux.



- J'aime cette couleur, elle est belle..... Tu...tu m'apprendrais ?



La jeune fille baissa la tête et regarda ses pieds si intéréssant, honteuse. Elle n'avait jamais rien demander à qui que se soit, et surtout pas une chose aussi futile et inutile, pourtant cela avait l'aire amusant au yeux de la japonaise, toute ces couleurs se mélangeant, cela l'avait toujours fascinée.


- " Une vrais gamine " pensa-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Joker Clown
Admin
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 22
Localisation : En tout cas, évitez la mairie... Rares sont les jours où mon courage exemplaire décide de combattre les fauves de l'administration... *-*

:: Identity ::
Village: Hidden Village
Travail: Maire de Hidden City
Arme / Pouvoir: Une main-squelette ?

MessageSujet: Re: Perdue .. [ avec Joker Clown ] [TERMINER]   Mar 2 Mar - 5:10

- Je ne te croyais pas si maladroit, sincèrement.

Joker regarda alors la jeune fille. Elle semblait d'abord se retenir, mais ensuite elle se mit à rire au éclat. C'était peut-être moins puissant que celui du gaillard, mais ça avait plutôt un certain charme. Le rire était mélodieux et encore retenu. Elle n'as pas du rire comme ça depuis longtemps, remarque maladroit comme Joker c'était pas fini. Elle semblait perdre équilibre et manqua même de tomber du rebord du lit, rebords qui lui servait à agripper d'ailleurs. Elle essuya une petite larme du coin de œil d'un revers de main. Cela devait la changer de pleurer en riant.
Puis, elle lança une des pommes qu'elle avait prise en direction du clown, qui l'attrapa avait une tel précision qu'elle ne glissa pas de ses mains. Il compris bien que j'étais pour s'alimenter, ce que Seika affirma. Il croquât dedans, par parce qu'il avait spécialement faim mais par pur politesse. Et puis, il n'aimait pas trop les pommes rouges pour la simple raison qu'il tombait toujours sur des farineuses. Celle que l'adolescente lui offrit était bien, pas du tout poussièreuse et juteuse à souhait. La jeune fille en fit de même casi en même temps que le jongleur. Néanmoins elle semblait gêner par une de ses dents qui semblait casser, laissant un soupire mécontente... Elle ne s'en soucia plus trop soit-dit en passant. En faite, ses yeux était river vers les balles de couleur de Joker. Hésitante, elle se décida à en prendre une, celle de couleur verte, et l'admira emmerveiller comme un enfant. Joker la regarda d'un air doux, il était plutôt partageur alors cela ne le dérangea pas. Elle insinua qu'elle aimait bien cette couleur... Avant de lui demande si il pouvait lui apprendre à jongler. Elle semblait honteuse de cette demande, alors qu'il y avait aucun mal. Il fit le tour du lit et alla vers elle, ses balles dans la main puis s'agenouilla près d'elle avant de parler.


-Pourquoi je dirait non ?

Il fit un petit sourire, l'air enfantin et ravi. Il prépara les trois autres balles qu'il avait pris et commença à expliquer d'une manière passionné. Il fit quelques exemples, montra deux ou trois tours, fit passer quelques une sous sa jambe, derrière son dos, en faisant un tour complet... puis lanca une balle à Seika. Un petit silence se fit

-Pour commencer, débute avec une paire. Ensuite, quand tu pense que c'est bon, tu en rajoute une, puis une autre et etc... Après, le coup viens tout seul.

Etant lui aussi restreint à deux balles, il pouvait montrer ce qui était juste pour démontrer les erreurs de Seika. Elle semblait un peu timide, mais elle débuta tout de même quelques mouvements... mais malgré que deux balles soit la chose la plus simple, elle les faisait tomber assez souvent. Il ria un peu et dit d'une voix un peu moqueur.

-Au moins on est quitte. Je suis nul en japonais et toi en jonglage. On se complète au moins.


Il disait ça normalement, comme si c'était une routine. Enfin, jongler et parler sans réfléchir était une routine pour lui donc ce n'était pas vraiment troublant.

_________________
"Certaines chose ne devraient jamais avoir eu lieu."


♪ My Theme ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niightmare.exsay.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Perdue .. [ avec Joker Clown ] [TERMINER]   Mar 2 Mar - 14:48


Avait-elle dit quelque chose de mal ? Lorsque Seika demanda au jongleur de lui apprendre ca spécialité, il se leva et sembla prendre la direction de la porte. La jeune fille regrettait de lui avoir demander cela, s'il partait juste pour ca, elle aurait mieux fait de ne rien demander. En fait, le clown ne sortit pas à la grande surprise de l'adolescente, pourtant il n'y avait rien de très surprenant.Trois de ses balles à la main, il s'approcha après avoir contourner le lit et s'agenouilla devant elle. Toujours aussi surprise, Seika voulu rire une nouvelle fois, ce " géant " parraissait si petit à cet instant, mais un simple sourire se dessina sur son visage. Il acceptait alors ? Tandis que nous autre, on se passerait bien d'une autorisation d'apprendre, elle, était ravie. Elle écoutait attentivement les conseils du jongleur, qui était aussi enthousiaste que s'il racontait un delicieux voyage au pays des reves, Seika comprit pourquoi lorsqu'il fit des démonstration spéctaculaire, il était si adroit avec ses balles, contrairement d'avec ses pieds, lançant toute ses couleurs dans les airs avec, dirait-on, enormement de facilités, comme une seconde nature, il faisait des tours compliqués qu'il semblait pouvoir faire les yeux fermés. La jeune était émmerveillée, elle aurait voulu faire pareil, mais lorsqu'il lui lança soudainement une balle, qu'elle rattrapa, nottons le, avec beaucoup d'aisance dans ses reflexes, elle se trouva ridicule. Elle observa sa nouvelle balle, orange, elle aimait aussi cette couleur, elle lui rappelait les cheveux du jongleur un peu, ca l'amusa, mais pas pour longtemps, car le jeune lui demanda de debuter. Le clown ayant toute ses balles en mains, cela avait l'aire ridiculement facile mais lorsqu'elle se retrouva elle, avec seulement deux couleurs, et hésita. Elle lança la première balle, puis la deuxième, la première tomba. Elle la regarda au sol et sourit d'elle même, elle devait être franchement ridicule, elle la ramassa et recommenca. Les balles tombaient très souvent mais elle s'améliorait doucement, mais surement. Lorsque les deux balles tombèrent en même temps, le petit rire du jongleur retentit, et d'une voix moqueuse il déclara.



- Au moins on est quitte. Je suis nul en japonais et toi en jonglage, On se complète au moins.


Vexée, l'adolescente ne prit pas la peine de ramasser ses balles, elle tourna la tête boudeuse et comme pour se moquer de lui à son tour, elle utilisa cette langue qu'il ne comprenait pas du tout.


-
° Vas y fiches toi de moi ... rira bien qui rira le dernier °


Sa voix ne fut pas agressive cependant, elle fut même rieuse malgrès sa moue. Elle jetta un petit coup d'oeil à la balle verte et voulu se lever pour la ramasser, malheureusement pour elle, la balle orange était juste sous son pied, la jeune japonaise glissa alors ridiculeusement, pour changer.


-
Kuso ...


Ce mot traduisait une nouvelle vulgaritée chez l'asiatique encore inconnue, une vulgarité que je m'éfforcerai de ne pas traduire moi-même, enfin, il n'est pas très difficile de comprendre après tout. Donc, la petite Seika était à présent au sol, les mains tenduent devant elle, et les yeux fermés, ses traits étaient dur, comme si elle s'était apprétée à reçevoir un cou au visage. Lorsqu'elle rouvrit les yeux soulagée de ne s'être qu'écorchée le genoux, elle sursauta légèrement. La première chose qu'elle vit fut des yeux rieur et un sourir éternel, malgrès cela, ce visage fin semblait un peu inquiet. Surprise, la jeune fille ouvrit de grand yeux avant de comprendre sa position. En tombant, elle avait entrainé Joker dans sa chute et à présent le surplomblait de son corp, les mains du jongleur étaient posé sur les bras tendus de l'adolescente qui se recula vivement, laissant le jongleur se redresser un peu. Les joues rouges et les sourcils froncés, elle semblait ne plus trop savoir ou se mettre, finalement elle resta calmement assise sur ses molets à la manière japonaise, les mains posées respectueusement sur ses genoux douloureux. Un silence lourd s'imposa jusqu'a ce que la demoiselle se décide à briser se calme oppressant.



- Go...Gomen ..... Daijobu desu ka



Devinant le regard incompréhensif de Joker, Seika traduisit sa phrase.



- Ano ...... Tout va bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Joker Clown
Admin
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 22
Localisation : En tout cas, évitez la mairie... Rares sont les jours où mon courage exemplaire décide de combattre les fauves de l'administration... *-*

:: Identity ::
Village: Hidden Village
Travail: Maire de Hidden City
Arme / Pouvoir: Une main-squelette ?

MessageSujet: Re: Perdue .. [ avec Joker Clown ] [TERMINER]   Mar 2 Mar - 17:45

L'adolescente semblait légèrement vexée de la remarque de l'anglais, qui ne comprenais qu'à moitié ce qu'elle disait... Enfin, il devinait qu'elle ne disait pas en mal, mais ce qu'elle racontait semblait encore trop flou pour le rouquin qui fit une petite tête ahurie. Mais il laissa entendre un rire un peu plus discret que ceux de tout à l'heure, comprenant en son sens qu'elle se moquait de lui. Elle se leva pour reprendre une des balles qu'elle avait fait tomber, mais l'une des deux était sous son pied, tombant également à son tour en entrainant le jeune homme dans sa chute. Sans se rendre compte de Joker qui, ce qui est normal, fut un peu embarrasser, elle lanca un mot qui lui sembla plus simple à comprendre vu les circonstances... Une vulgarité surement... Lorsqu'elle ouvrit les yeux et vit la tête du jongleur, mélangeant son sourire habituelle, l'inquiétude et la gêne, elle compris enfin la position un peu déconcertante qu'il avait. Le jeune homme était à quatre pattes, au dessus de la jeune fille qui elle avait les bras tendus. C'était inattendu, on pourrait dire... Elle fit néanmoins le nécessaire pour qu'il se redresse, se qu'il fit presque instantanément mais avec une certaine lenteur. Il s'assit en face d'elle, d'une façon un peu freestyle, une main derrière son dos. Il baissa la tête, cachant son visage un peu rouge... Oui, rouge au niveau des joues. Il était vraiment très très gêner vous savez... Enfin, après tout, c'est compréhensible. A son tour, l'albinos s'assit en tailleur, les mains sur ses genoux écorchés.

- Go...Gomen ..... Daijobu desu ka.

Le jeune homme bougea sa tête sur le coté, comme un chiot qui ne reconnaissait pas un bruit...La seule chose qu'il compris était "Gomen"... Il fit un petit regard perdu, essayant de comprendre par lui-même ses mots.. Il les chuchotait d'une manière très très discrète.

- Dai...jobu... desu... ka ?

Il était vraiment embarrasser de ne pas comprendre sa question, et il était surement ridicule de répéter la phrase de la jeune fille. Celle-ci fit une traduction anglophone. "Daijobu dessu ka." signifiait "Comment ça va ?"... Le clown fit un grand "Ah !" comme si c'était évident. Pourtant, il cherchant tout seul d'un air totalement idiot. Il fit un rire de gosse, se grattant la tête avec sa main d'os, accompagner d'un grand sourire arrivant jusqu'au oreille.

-Oui, ça va. Juste que je m'attendait pas à ça...

Il fit un regard sur le coté...


-Je t'est refilé ma maladresse en dirait.

Il voulut enlever sa main mais il semble qu'elle s'est prise dans ses cheveux. Pas de chance encore une fois. Il tira sa main, mais il semble qu'il ne pouvait pas le faire seul. Il regarda Seika l'air gêner...

-Tu... Tu pourrait... m'aider ?


Il semble que même ses mains s'était mêler de son problème. Vraiment, rien ne tournait rond en ce moment.

_________________
"Certaines chose ne devraient jamais avoir eu lieu."


♪ My Theme ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niightmare.exsay.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Perdue .. [ avec Joker Clown ] [TERMINER]   Mar 2 Mar - 19:54


- Ah
!!, s'écria le jeune homme,
Apparement, Seika avait bien fait de faire sa traduction. Il se mit a rire un peu, embarassé, cela rassura la jeune fille qui regarda à nouveau Joker, souriant, se grattant la tête d'un geste géné. Il disait aller bien soit disant, il était juste surpris, regardant sur de coté, il ajouta.



- Je t'ai refilé ma maladresse on dirait.



La demoiselle voulu affirmé cette phrase en riant, tout était de sa faute après tout. C'était tellement plus facile de rejetter la faute sur quelqu'un, qui se l'était déjà rejetté sur lui même. Mais lorsqu'il voulu retirer sa main d'os de ses cheveux, il resta bloqué, le bras en l'air. Les cheveux roux du jongleur était coincé dans les jointures de ses os, emmelés les uns les autres.



- Tu.... Tu pourrais.... m'aider ?



Il lui demandai ca si gentiement, comme un enfant prit au piège d'un de ses jeux favori. Seika ne pu retenir un nouveau rire, plutot leger celui là, elle n'avait jamais autant rit en une journée, c'était troublant, et comme pour se moquer à nouveau du jongleur, elle demanda, sans attendre la moindre reponse d'ailleurs.


-
Et le mot magique ?


Un regard rieur sur son visage, elle s'approcha de l'homme et avec une grande tendresse, elle défit délicatement de ses doigts fins les cheveux emmelés du pauvre clown, Seika avait le visage fermé, les sourcils froncé et son sourire s'était à nouveau évaporé. Très serieuse, elle faisait attention au plus petit de ces geste, craignant faire mal à Joker. Une fois libéré, il recuppera sa main et fit craquer les doigts, son qui resonna dans la tête de l'adolescente qui ne pu s'empecher de faire craquer les siens à son tour ainsi que son dos et son cou, cela lui fit un bien fou. Lorsqu'elle eut finit de se détendre, elle remarqua que les cheveux du clown était totalement défait, elle demanda d'une voix timide.


-
Je ... Je peux ?


Là encore, elle n'attendit pas de réponse, de ses même gestes délicats, elle défit totalement les cheveux roux du jeune homme et l'observa ainsi, cheveux laché, à y regarder de plus près, il était plutôt mignon. Sa chevelure lui arrivant aux épaules, les mèches de dèrrieres, elles, étaient extrèmement longue, la jeune fille n'avait pas remarquée. C'est vrai qu'elle ne s'était concentré que sur son sourire et son regard jusqu'a présent, pourtant il n'y avait pas que ca qui en valait la peine, curieuse elle le dévisagea, son visage était fin, très adulte, il était particulièrement mature malgrès son sourire gravé, ses yeux étaient partagés entre le bleu et le violet, c'était assez beau, son nez pointu d'européen était parfait et amusant à la vu de la japonaise. Son corp, quand à lui, en plus qu'il était grand, était robuste et fort, bien battit. Seika rougit alors de ses propres pensés et passa derrière Joker, elle lui caressa lentement ses cheveux les lui mettant en arrière, eux était doux, un peu rebel, elle recoiffa en faisant le plus attention possible et s'appliqua à réussir parfaitement cette coupe. Une fois tiré en arrière, elle refit les quelques tresses avec les cheveux long de la nuque.


-
Voilà, c'est terminé, je... t'es pas fait trop mal ?


La jeune fille se redressa et tendit une main amical au rouquin pour l'aider à se relever, celui-ci accepta cette aide et se releva à son tours, sourire au lèvre comme toujours. Seika ramasa les dangereuses balles avant qu'elles ne causes encore du tord à quelqu'un et les reposa sur le lit, apparement ce n'était pas pour elle. Pas pour l'instant en tout ca. Elle alla donc s'assoire sur le bureau en faisant attention où elle mettait les pieds. Elle balançait ses jambes croisées dans les vides, regardant le sol.



- Il faut que je retourne chez moi ..



Chez elle ? En fait .. Elle n'avait pas de chez elle ...Elle n'en avait jamais eu... C'était chez "lui" .. "lui" n'était plus là. L'adolescente baissa la tête, navrée, qu'allait-elle donc devenir à présent ?



- Dans tout les cas, je dois retourner à Human's village, chercher quelques affaires, peut-être sont-ils encore là bas... peut-être m'attendent-ils ... c'est risqué.. mais je dois y aller... au pire.. je saurais me défendre....



Un silence se fit, Joker semblait ecouter les moindre de ses paroles. Perdus dans ses pensées, la jeune fille reprit.



- Je ne veux pas retourner au japon... de toute façon je ne sais pas comment y aller ... Je vais devoir retourner en forêt et me nourir par les joies de la chasse, peut-etre vivre sous mon autre apparence pour tou....



Soudain, elle s'arreta et leva rapidement la tête vers le jeune homme.. elle mit une main sur ses lèvre et l'observa paniqué. Avait-elle pensée tout haut... Elle avait chuchotté, néanmoins lui, semblait avoit tout entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Joker Clown
Admin
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 22
Localisation : En tout cas, évitez la mairie... Rares sont les jours où mon courage exemplaire décide de combattre les fauves de l'administration... *-*

:: Identity ::
Village: Hidden Village
Travail: Maire de Hidden City
Arme / Pouvoir: Une main-squelette ?

MessageSujet: Re: Perdue .. [ avec Joker Clown ] [TERMINER]   Mar 2 Mar - 22:11

Seika se mit à rire, se moquant de la situation de Joker. Il fit une moue sur le coté et un regard disant bien "Arrête, c'est pas drôle !". Néanmoins, cette grimace avait toujours ce coté heureux qu'il portait si bien. Elle n'a pas attendu la réponse du jeune homme pour allez l'aider à l'enlever. D'ordinaire, il aurai pris des ciseaux et les aurait couper sans aucun remord. Après tout, il se voyait toujours comme un déchet malgré que l'adolescente lui est prouver le contraire. Elle lui démêla ses doigts se ses cheveux avec beaucoup de concentration et sérieux. Elle semblait ne pas vouloir faire mal au jeune homme. Chacun de ses gestes était très minutieux. Lorsque sa main fut enfin libéré, il les fit craqué en laissant un grand soupire de soulagement, Seika en fit de même mais en accompagnant son dos et son cou. Il fit de grand yeux surpris, mais fini pas rire à nouveau. Quand elle eu fini, elle regarda les cheveux en broussailles du clown, qui n'avait pas remarquer ce détail. Elle lui redemanda l'autorisation pour arranger tout ça, mais il n'avait même pas eu à lui donner de réponse qu'elle défit d'elle-même les cheveux roux du jongleur. Les cheveux lâché, elle le dévisagea pendant un moment. Elle semblait regarder le moindre détails de lui-même, en commençant par le visage. Elle se mit à rougir brusquement... Quelles pensés avait-elle eu en tête ? Ca, il n'alla pas demander mais cela lui fit bizarre. Elle passa derrière lui, pour justement débuté le recoiffage. Elle caressa ses cheveux oranger de ses doigts fins, il en eu quelques frissons. La sensation était plutôt étrange et inconnue, mais néanmoins apaisante et agréable. Il sentit ses cheveux se tiré en arrière, les quelques épingles se glisser entre les mèches rousses du jeune anglais. Il sentit ses longues mèches de sa nuques se nouer... Cela ne faisait pas du tout mal. Il mit un moment avant de comprendre qu'elle avait fini, il l'avait su au moment où elle lui demanda s'il n'avait pas eu mal, tendant sa main pâle au jongleur.

-Hein ? Heu... Merci, heu.. Non... Ca a été...

Il parlait d'une manière assez timide, tout comme son sourire en coin. Il accepta l'aide de Seika et se releva grâce à son aide. Elle se mit à ramasser les balles qu'il les avaient fait tomber ensemble pour les reposer sur le lit, lit qui était un peu défait d'ailleurs. Après cela, elle alla s'asseoir sur le bureau, balançant ses jambes dans le vide. Elle se mit à pensé tout fort, laissant Joker entendre tout ce qu'elle disait. Sa première phrase fut absurde pour le jeune homme. Rentrer chez elle... Elle n'en avait plus maintenant qu'elle à été chasser de Humans' Village. Maintenant, le seul endroit où elle pourrait résider sans soucis était l'endroit où eux deux se trouvait. Puis elle dit qu'elle devait y retourner pour reprendre ses affaires... Mais ses affaires ont dû surement être brûler dans un incendie, ou les villageois les aurait revendu à d'autres... Et si elle retournais là-bas, elle serait très vite tuer et même si elle pouvait se battre. Il serra ses mains, non de colère mais parce qu'il avait mal... Une blessure qui s'ouvrait brusquement qui lui faisait mal à en mourir... Ce n'était pas les mêmes que lorsqu'il l'avait entendu chanter, c'était plus fort et plus étouffant.... Mais qu'est-ce que cela pouvait être ?... Dans sa tête, les images de se qui pourrait arriver se mirent à se bousculer dans la tête du jeune homme qui semblait se contenir de lui crier dessus... Puis, plus doucement, elle se mit à parler seule... Elle voulait retourner dans les bois ? Par ce froid ? Mais est-elle devenue folle ? Jamais il ne la laissera y aller ! Jamais ! Elle dit autre chose, mais sa décision de retourner là où il l'avait trouver résonnait trop dans sa tête... Et sa douleur ne fit qu'augmenter. La jeune fille semblait avoir compris qu'il avait entendu, peut-être pas ce qu'elle pensait, mais s'en fut à moitié le cas. La main devant sa bouche, elle semblait déconcerté. Elle entama une première syllabe, le "Go" d'un mot que nous connaissons tous désormais, mais elle n'eut pas le temps de continuer que le jongleur la pris par les bras, un visage en colère.

-Tais-toi ! Je ne veux plus entendre quoi que se soit !

Ses yeux était remplis de larmes, des larmes de tristesse et de douleur. Il baissa la tête, fermant les yeux pour ne pas qu'elle voient ces choses qu'elle détestai.

-Tu est complètement folle... Tu tiens vraiment à mourrir ou quoi ?... Je...


Il se tut un moment... Sa dernière phrase n'arrivait pas à sortir, il avait mal à la gorge et mal au coeur, dans le sens imagé... Oui, dans le sens imagé du terme. Il releva la tête brusquement et cria.

-Je te laisserai pas faire une chose aussi idiote que te faire tuer par ses ordures ! Ni t'abandonner dans la forêt ! Même si tu ne me laissera pas le choix de t'enchainer ici !


Ses mots était remplis de rage, mais l'on devinais très vite son inquiétude immense. Il avait peur pour elle, peur qu'elle meurt par les mains des personnes qu'ils leur avait fait tant de mal, peur qu'elle ne périsse chasser par un homme qui la confondrai à un autre animal, peur de la perdre... La perdre ? Comment ça la perdre ? Pourquoi avait-il peur de perdre une personne qui lui semblait comme toute les autres ? Ses traits de visage s'adoucir, il se calma et désérra les bras de la jeune fille qui semblait paniqué... Elle commençait à avoir des larmes... Il ne voulais pas ça... Il l'enlaça, disant à tout bout de champs des "Sumanai" avec son accent déplorable. Sa voix semblait démontré sa honte... Elle tremblait...

_________________
"Certaines chose ne devraient jamais avoir eu lieu."


♪ My Theme ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niightmare.exsay.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Perdue .. [ avec Joker Clown ] [TERMINER]   Mer 3 Mar - 0:19

Alors qu'elle allait s'excuser...le jeune homme s'ennerva un peu et attrapa brusquement son bras la faisant descendre du bureau.


- Tais-toi ! Je ne veux plus entendre quoi que se soit ! Tu es complètement folle ...Tu tiens vraiment à mourrir ou quoi ? ... Je ...


Seika sursauta dès son premier mot. Il avait donc tout entendu ? Qu'elle gafeuse.. la jeune fille observait attentivement les yeux de Joker qui brillaient de larme, elle froncait les sourcils, elle l'avait pourtant dit qu'elle n'aimait pas ca, et comme s'il avait entendu ses pensés, il ferma les yeux et baissa la tête. Mais pourquoi pleurait-il ? Elle n'avait pourtant rien dit de mal ... Elle ne comprenait pas ... Elle ne savait pas... Elle ne connaissait pas... Personne n'avait encore pleurer pour elle comme ca. Apres un assez long silence, le jongleur reprit, mais cette fois il ne fit pas que s'ennerver, il explosa, hurla, il semblait fou de rage.


- Je ne te laisserai pas faire une chose aussi idiote que de te faire tuer par ses ordures ! Ni t'abandonner dans la forêt ! Même si tu ne me laissera pas le choix de t'enchainer ici !


Pour la première fois, Seika eu vraiment peur de lui, elle eu un mouvement de recule sur sa table et ferma les yeux aussi fort qu'elle le put, comme s'il allait cesser de s'enerver. Il avait l'air plus inquiet qu'ennerver d'ailleurs, Seika n'en pouvait plus de ne rien comprendre, mais bon sang, c'était quoi son problème à lui ? Il était en rage contre elle ..Il était inquiet ... Elle ne savait même pas pourquoi. Pourquoi ne voulait-il pas qu'elle se mette en danger ... pourquoi ne voulait-il pas qu'elle meurt ? " Même si tu ne me laissera pas le choix de t'enchainer ici ! ", elle venait à peine de remarquer cette phrase. Alors lui aussi .. lui aussi il voulait l'enfermer, lui aussi il la retiendrait prisonnière... Lorsqu'il sembla calmer, l'adolescente elle ... ne l'était pas du tout.. elle tremblait de tout son corp, de peur, et de colère également. Elle avait tant esperer de lui. Ca lui apprendra, elle n'avait jamais fait confiance à personne et là, comme par miracle elle tombait sur quelqu'un d'exeptionel, marrant, sympathique, quelqu'un qui croyait en elle, en une nuit, elle lui avait accordé sa confiance, quelque chose de précieux. Que des sottises, plus jamais elle ne se laisserait prendre au piège ainsi, plus jamais. Doucement il la lacha. La jeune fille sentit des larmes couler de ses propres joues, elle était plus décus qu'ennerver, elle était alors à nouveau seul ? Elle partirait, peu importe ce qu'elle ressentait au fond d'elle, peu importe ce qu'il dirait, elle était décidé. Puis tendrement il la prit dans ses bras, susurant des " Sumanai" à son oreille, désolé ? Elle aussi elle l'était... Même l'accent ridicule du Joker ne la fit pas sourire Seika, elle le repoussa brutalement apres avoir laisser écouler quelque seconde. L'adolescente sauta de la table pour se remettre sur ses pieds et à son tour elle hurla, le Joker ne l'avait pas encore vu aussi, aussi ennerver, sa voix sonna comme un hurlement de loup.


- Alors toi aussi ! Toi aussi tu comptes m'enchainer ?!? Tu vas m'enfermer toi aussi dans une pièce sombre sans vie ?!? Désolée mais je ne veux plus revivre ça ! Plutot mourir ! De toute façon c'est tout ce qui m'attend la mort ! Je ne devrais pas être née alors pourquoi rester en vie ?!? Je te faisais confiance Joku-san ! Aurais-je eu tord ?!? Je ne veux pas le croire mais tu m'y obliges ! Je vais te prouver que je suis capable de me débrouiller puisque tu ne sembles pas me croire ! Je ne voulais pas que tu me vois ainsi, mais tant pis.



Seika, au fur et à mesure de ses paroles tremblait de plus en plus jusqu'a ce ses spasmes se voyent même à l'autre bout du couloir si elle y avait été. Ses yeux devenaient aussi de plus en rouge au fur et à mesure que les paroles deferlaient et ses canines poussaient, ainsi que la soit disant cassé qui ne l'était plus. Jusqu'a présent rien de bien impréssionnant puisque Joker l'avait déjà vue ainsi mais le pire arriva. Lentement son corp se recouvra d'une fourrure épaisse et blanche comme la neige, ses formes changèrent lentement, forcant la mutante à se baisser jusqu'a mettre ses mains au sol, elle semblait souffrir, ses ongles se plantèrent dans le parquet jusqu'a ce que ses mains devienne des pattes imposante. Là, devant le jongleur ne se tenait plus Seika mais un loup avec les vetements de celle ci à ses pattes, un loup enorme, plus gros qu'a la normal, il monttrait ses crocs et grognait rageusement, ses yeux rouges sévère ne quittait pas le pauvre clown. Cette fois, il l'avait vraiment mise en colère apparement. Lorsque le jeune homme fit en pas en avant, le loup aboya férocement faisant hurler d'autre client de l'hotel.


- Non mais c'est pas bientot finit oui !?!

- Les animaux sont interdit dans l'hotel !



La louve semblait plutot curel au premier abord, tout dent sortit, grondement sortant de sa poitrine, regard sauvage, position d'attaque. Cependant un petit détail n'échappa au Joker. Les yeux rouge brillaient de larmes. Oui la nouvelle Seika ne perdait peut-etre son sang froid et son apparence, mais elle restait la même, bléssée par les dernière parole de sa dernière rencontre à qui elle avait accordée une grande confiance, elle hurla de cri qu'on entend que très rarement, surtout dans les films, hurlement de loup à la pleine lune, cet éclat declancha de nouvels plaintes des clients. Jettant un dernier regard à ce clown, l'adolescente transformé fit un demi tour en direction de la porte fenetre, fouettant l'air de queue magestueuse. Elle avança elle était décidé à partir. Elle ne savait pas si elle reviendrait, elle ne savait pas si elle passerait à Human's village, mais elle sortait pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Joker Clown
Admin
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 22
Localisation : En tout cas, évitez la mairie... Rares sont les jours où mon courage exemplaire décide de combattre les fauves de l'administration... *-*

:: Identity ::
Village: Hidden Village
Travail: Maire de Hidden City
Arme / Pouvoir: Une main-squelette ?

MessageSujet: Re: Perdue .. [ avec Joker Clown ] [TERMINER]   Mer 3 Mar - 2:18

Seika se mit à s'énerver à son tour. Elle entra dans une colère que lui-même ne put imaginer. Il fit quelques pas en arrière, essayant de placer un mot, un pardon. Mais elle était trop en rage pour ça. Elle semblait comprendre ses mots de travers... Quand il parlait d'enchainer, ce n'était qu'une image, jamais il n'aurait fait ça. Il avait été stupide d'utiliser un tel mot barbare pour que Seika reste. Elle disait qu'elle ne voulais plus jamais revivre ce calvaire, qu'elle préférait mourir et que la mort était justement sa destiné. L'anglais fit une tête terrifier. Découvrir une pensé aussi horrible... Qui a pu lui mettre ça en tête ? Qui ? Elle lui disait qu'elle lui faisait confiance et lui demandais si elle avait eu tord. Il voulait répondre, mais il ne su quoi dire. "Je vais te prouver que je suis capable de me débrouiller puisque tu ne sembles pas me croire ! Je ne voulais pas que tu me vois ainsi, mais tant pis." Mais que voulais-t-elle dire ? La réponse arriva bien vite. Pendant qu'elle parlait avec une rage bestiale, elle eu quelques spasmes, son regard de plus en plus vif et rougeoyant, ses crocs poussèrent... Cela n'était pas encore très choquant, mais il advient la suite qui montra la vrai nature de la jeune fille... Son corps entier s'élargit, laissant pousser un épais pelage blanc comme la neige où elle s'était dissimuler précédemment... Les mains au sol, ses ongles se mirent eux aussi à pousser et à se courber, de sorte à se que le plancher finisse par se briser. L'anglais fut perdu... Devant lui... Ce n'était plus un humain, mais un animal... un loup terrifiant qui ne quittait pas le regard du jongleur qui semblait troubler.

-S..Sei...ka...

Il s'avanca lentement, mais a peine a-t-il entamer le premier pas que la louve se mit à aboyer contre lui, à l'unisson des autres clients. Elle semblait cruelle et sans pitié, prête à l'attaquer à tout moment... mais il remarqua un détail... des larmes dans le regard de la bête... Elle était blesser par ce qu'il dit dernièrement, des mots qui n'était pas dans un sens réel...


-Seika... Je... *Je ne voulais pas...*

Elle hurla encore, comme si la lune était présente, haut dans le ciel. Ce hurlement fit gronder encore les autres clients encore plus mécontent. Si cela tenait à lui, il leur aurait lancer un grand blasphème, mais il était plus concentré par le loup, ou plutôt Seika. Celle-ci, en adressant un dernier regard au jeune homme complètement tétaniser, pas par peur, fit un demi-tour et s'avenca vers la porte fenêtre qui se brisa. Joker s'avanca lui aussi, mais il était trop tard.

-SEIKA ! SEIKA ! Sei...ka...

Le jeune homme cria son nom mais son crie s'affaiblit, laissant place à une complainte noyer par des larmes. Il était en colère contre lui-même, en colère car il n'as pas su trouver les bons mots pour l'empêcher.... Il se sentait... Inutile... Petit et totalement idiot... Il ne voulait plus sourire... Tête baisser, il rentra, prenant ses affaires de loisirs mais laissant tout du moins les sacs de provisions. Seule chose qu'il pris des affaires de Seika était sa robe en lambeau, qu'il tenais fermement de la main gauche. Après avoir pris ce qu'il lui appartenait mise à part le vêtement de la jeune fille, il sorti et rejoigna le couloir où l'un des clients était sorti. C'était celui qui l'avait maltraiter.

-MAIS VOUS ÊTES COMPLETEMENT MALADE ? VOUS SAVEZ PAS LIRE ? Hein ? Si... Sir Clown vous...

Il ne pu finir sa phrase, car il fut tétaniser devant se regard que fit Joker... Un regard de colère, plein de tristesse, ses larmes étant sèche on croirai qu'il n'avait plus aucun sentiment mise à part le remord. L'homme fit un pas en arrière, une main en avant... Joker, qui était à se moment là effrayant, dit juste deux ou trois mots... D'une voix glacial, grave et sans pitié.

-Futile... Sans importance... Qui suis-je ?...


L'homme alla répondre à sa question en disant "Vous êtes le gérant de ce village, pardi" mais il allait à peine entamer le "Vous" que Joker leva son bras droit et fit une ligne droite avec sa main bien droite.

-Je ne vous posais aucune question, sombre crétin...

L'homme semblait immobile, gardant un regard surpris.

-Nous sommes... tous que de sombres crétins...

Il continua son trajet. Derrière lui, l'homme perdit la tête, et pas dans un sens imagé... Il l'avait VRAIMENT perdu ! Chose qu'on ne sais pas, c'est que cette main squelettique, cette chose faites uniquement d'os, pouvait être aussi bien un soucis pour les cheveux qu'une arme redoutable, tranchante comme une lame de rasoir. Il laissa l'homme agoniser sur le sol sans s'en inquiéter... L'homme n'avait rien fait, mais il était dans une telle situation qu'il aurait fait n'importe quoi. Avant de sortir, l'homme d'accueil lui fit signe.

-Alors, ses sacs ?

Joker le regarda de ce même air terrifiant et oppressant. L'homme d'accueil, qui n'était pas plus intelligent qu'un poulet, s'approcha de lui tout sourire.

-Bah qu'est-ce qu'il y a, Joker ? T'est arri...

Il ne pu continuer... la même main droite du rouquin était en train de serrer son coeur...

-Voilà se qui m'arrive...

Il arracha le coeur de celui-ci, le regardant tomber au sol. Il laissa son coeur à terre et repris son trajet... Le corps s'immobilisa, laissant le sang couler à flot... Les manches de sa veste blanche qu'il portait en dessous était taché de ce fluide rougeoyant. Quand il parti dehors, il neigeait à nouveau et le vent soufflait à tout rompre...

-*J'ai perdu... tout perdu...*

_________________
"Certaines chose ne devraient jamais avoir eu lieu."


♪ My Theme ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niightmare.exsay.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Perdue .. [ avec Joker Clown ] [TERMINER]   Mer 3 Mar - 3:06


Lorsque Joker sortit accablé, Seika était toujours là, un peu loins cependant, au milieu de la rue, elle observait l'homme qui avait la main en sang. Les passants eux, à la vue du loup, avaient déjà détalés depuis longtemps. La louve fit un pas vers ce jongleur, sont regard était moins furieux qu'il y a quelques minutes, il avait même totalement changé. Elle était inquiète oui, elle avait entendu des hurlements sortant de l'hotel et s'était arrété dans sa course folle pour faire demis tours. Elle s'approcha encore un peu et huma l'air, elle sembla rassurer, cet odeur n'était pas celle du clown. Même en colère, même déçus, même si elle pensait s'être fait trompé, elle savait au fond d'elle qu'elle avait fait une erreur, elle ne pouvait pas en vouloir au jeune homme très longtemps, c'était plus fort qu'elle, cependant cette rancune était encore présente, bien que plus faible. Elle le regarda alors dans les yeux puis baissa les paupières, en signe de remerciement ? d'au revoir peut-être ? Elle ne savait pas trop, elle voulait juste faire passer un message. Ce geste fut alors accompagné d'un vent qui souffla à en faire plier la forêt entière, le pelage du loup s'agitta, dansant dans tout les sens, sa queue aussi ne semblait pas resister à ce souffle. Lorsque le canin rouvrit les yeux, le vent cessa mais le cri qu'il avait poussé dans la chambre d'hotel retentit une nouvelle fois. L'adolescente, si on pouvait toujours l'appeler comme ça, ne savait pas ce qu'elle voulait. Elle fit un nouveau pas hésita vers Joker, celui ci en fit un aussi ce qui eut le dont de faire reculer la louve de deux pas cette fois. Devait-elle le rejoindre ? Etait-ce raisonnable. Avait-elle eu raison de s'ennerver ainsi. Surement oui, elle voulait y retourner, s'excuser, le suplier à genoux de lui pardonner, sous le coup de la colère, elle avait fait une grave erreur. Oui, malheureusement, la jeune fille n'avait pas encore l'habitude de sentiments aussi extrème, elle n'avait encore trouvé le moyen de dosé ses réaction. Trop écsessif ? pas assez ? C'était à peine si elle comprenait ses sentiments. Par fierté, cette maudite fierté qui faisait partit de tout le monde, humain, animaux, monstre, elle se refusa d'y retourner, elle avait de plus fait assez de dégats comme ça et causé assez d'ennui au Joker juste par sa présence. Effectivement, il était vraiment malchanceux aujourd'hui. Après un long silence dans la rue, un long regard entre le clown et le loup, Seika se decida, elle fit volte-face et partit en direction de la foret, d'un petit trot, ni trop rapidement, ni trop doucement. En fait elle ne voulait pas partir, mais elle croyait ne pas en avoir le choix, elle n'était pas faite pour vivre en communauté, cela avait était prouvé ce matin même, en quelques heures à peine, elle avait détruit une chambre d'hotel, certainement tué quelques personne par l'intermediaire d'un jongleur, et laceré le coeur de ce même jongleur. Son pas se pressa, doucement, elle essayait de se convaincre par plusieur moyens de ne pas rester, et avant de craquer elle preffera se mettre à courir. Cependant, malgrès elle, elle ne pouvait s'empecher d'esperer. Esperer recroiser ce grand homme, dans lontemps peut-etre, mais le croiser à nouveau était son seul souhait, le plus tôt serait le mieux.



- * Ne me suis pas. *



Dans cette pensée, elle esperait qu'une seule chose en réalité. Qu'il fasse le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Joker Clown
Admin
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 22
Localisation : En tout cas, évitez la mairie... Rares sont les jours où mon courage exemplaire décide de combattre les fauves de l'administration... *-*

:: Identity ::
Village: Hidden Village
Travail: Maire de Hidden City
Arme / Pouvoir: Une main-squelette ?

MessageSujet: Re: Perdue .. [ avec Joker Clown ] [TERMINER]   Mer 3 Mar - 4:01

En sortant, il vit de nombreuses personnes partir d'un même sens comme des animaux effrayer par une bête féroce. Intriguer, mais restant toujours dans ce même sentiment de remord, il tourna la tête vers la direction opposer. Il vit la louve blanche au beau milieu de la rue, qui semblait néanmoins apaiser et plus inquiète pour l'assassin. Elle fit quelques pas en avant, humant l'air comme pour s'assurer que le sang qui était sur ses vêtements ne provenait pas de lui. Mais pourquoi changeait-elle d'avis brusquement ? Il l'avait blesser alors il n'y a aucune raison qu'elle le rejoigne encore une fois... De plus, il avait tuer des gens pour la deuxième fois de sa vie... Oui, se n'était pas la première fois qu'il faisait ça... Pour des raisons presque similaire, pour un ami qui l'avait trahis plus précisément... Il ne voulait pas qu'elle le voient de plus près, de peur qu'elle n'ai peur également de lui et qu'elle est envie de le tuer comme tant de gens on essayer de le faire... Lorsqu'il vit la louve faire un pas, il en fit un qui fit que la louve recula de deux pas... Malgré qu'elle semblait demander pardon pour ce comportement futile que Joker aurait surement accepter, la louve semblait encore trop méfiante à nouveau... Il semblait reprendre ses esprits car il devenait plus expressif... Son visage neutre, complètement dépourvu de sentiment humain, changea du tout au tout : ses yeux bleu-violet s'agrandir lentement, son sourire n'était pas là cette fois mais il était à semi bouche-bée. Il semblait comprendre qu'elle voulait qu'elle le suive, mais cela serait dépourvu de sens. Il regarda longuement Seika qui en faisait de même. Son cerveau lui disait de la laisser partir, qu'elle ne vallait pas la peine... mais son coeur lui ordonnais de l'empêcher, voir même de partir avec elle, et ne plus revenir. Cependant, sa logique lui proposa de rester et attendre son retour comme ses femmes qui attendent leur mari parti faire la guerre... Sauf que cette fois, c'était un homme, un pauvre idiot de clown doué dans ce qui est du jonglage trop possessif, qui allait attendre une louve sauvage trop méfiante et impossible à retenir dans une cage qui goutait à peine à la joie de la liberté et, peut-être, n'allait jamais revenir. Il la vit partir, d'habord lentement puis de plus en plus rapidement. Il voulu la rejoindre, mais qu'aurait-il fait ? "Reviends, tu ne peut pas survivre !" était l'une des phrases qu'il aurait dit bêtement... Pensant à ça, il ne fit rien... Il baissa la tête, pour ne pas la voir partir... Il ne pleurai pas cette fois, il la laissa partir... Quand il releva la tête, plus de loup, plus de bruit, rien... Le néan... Il parti du sens opposé, sachant où il allait maintenant aller pour dramatiser encore... Néanmoins, sa dernière phrase de cette épisode fut étrange et pleine d'espoir...

-Je sais que tu reviendra... Ceci est inéluctable... Les liens que nous avons former depuis le début nous relis... Comme les deux doigts de la main, nous ne pourrons nous oublier... Ceci est certains...

En terminant cette phrase, il sourit... Pas pour lui, mais pour elle...

[Terminer]

_________________
"Certaines chose ne devraient jamais avoir eu lieu."


♪ My Theme ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niightmare.exsay.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perdue .. [ avec Joker Clown ] [TERMINER]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perdue .. [ avec Joker Clown ] [TERMINER]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une matinée ensoleillée...Quoi de mieux pour contempler le lac avec une amie? [Terminer]
» La Cible Flash back avec Leohana Sywel [Terminer]
» Pacte avec le Clown Démoniaque (Wesley Gibson)
» Le Mariage du Joker [Sur Invitation]
» Veux-tu un lien avec Grippe-Sou le Clown ? || Masque du Clown

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Villages :: RPG :: Hidden Village :: In the Village :: Harlequin's Hotel-
Sauter vers: